Cahier de recherche n°2 – La parole aux entreprises

Depuis 2018, AJE nationale et ses clubs régionaux mettent en place, dans le cadre de la semaine Ecole Entreprise les HACKATHONS AJE une démarche originale, impactante et riche en plus-value intellectuelle.

Jeunesse et Entreprises souhaite accroître sa visibilité sur la scène nationale vis-à-vis des pouvoirs publics et des entreprises et s’affirmer comme expert de la relation Ecole-Entreprises. Cette action s’ancre dans la continuité du partenariat entre le Ministère de l’Education Nationale, le MEDEF, Jeunesse et Entreprises et le CJD.

Les Hackathons ont permis d’élaborer des cahiers de recherche AJE. Ces cahiers apportent un regard nouveau sur les problématiques liées à l’emploi des jeunes en produisant des réflexions sur l’évolution du monde du travail et le devenir professionnel des jeunes.

Cette démarche fait suite à de nombreuses demandes des partenaires de Jeunesse et Entreprises pour mieux définir les attentes des jeunes, afin d’appliquer au mieux leurs politiques RH et RSE. Elle est d’autant plus importante aujourd’hui que les entreprises évoluent et suivent le mouvement de transformation rapide du monde qui nous entoure. Un monde dans lequel les jeunes devront être acteurs et devront s’insérer.

Le premier cahier, publié en 2019, porte sur la question « L’entreprise du futur inquiète-t-elle les jeunes ? ». Des experts AJE ont rapporté les réactions des jeunes sur cette thématique.

Qu’en est-il ressorti ? Les jeunes ne craignent pas « l’entreprise du futur » mais veulent la comprendre et être dans un rapport gagnant/gagnant : être informés sur les enjeux de ses activités, se voir confier de vraies responsabilités, sentir qu’on leur fait confiance, jouer un rôle « d’entrepreneur » partout, que l’on soit indépendant ou intégré dans une grande structure, etc.

Jeunesse et Entreprises s’est ensuite tournée vers les entreprises pour leur demander si les questionnements des jeunes les surprennent et quel type de réponses elles ont imaginé et mis en œuvre.

Qu’en est-il ressorti ? Les entreprises disent toutes vouloir garder un rapport centré sur l’humain et elles ont beaucoup d’attentes concernant le comportement et l’état d’esprit des jeunes. Cependant, une politique spécifique pour les jeunes leur serait bénéfique et les entreprises désireuses d’attirer des talents le feront d’autant plus facilement qu’elles décrypteront les représentations des jeunes. Les entreprises et les jeunes ont donc un pas à faire l’un vers l’autre afin de mieux se comprendre.

Dans notre troisième cahier, nous serons les relais de leurs messages auprès du monde éducatif en associant les enseignants, les chefs d’établissements et les associations de parents d’élèves pour compléter ce triptyque sur l’entreprise du futur.

Demandez-nous le cahier de recherche AJE n°2 en avant-première en nous écrivant sur aje@jeunesse-entreprises.com. Vous y découvrirez les réponses qu’apportent les entreprises aux inquiétudes des jeunes.

Partager cette actualité